A+ A A-

M2 Biologie, physiopathologie, pharmacologie du cœur et de la circulation (P7)

BioCœur a pour objectif d’amener l’étudiant à devenir un acteur du progrès scientifique, technologique et médical dans le domaine cardiovasculaire en développant ses connaissances et ses compétences.

L’enseignement vise à acquérir tout un ensemble de connaissances :

  • Connaître et maîtriser les concepts les plus récents en matière de biologie et physiologie cellulaire cardiaque et vasculaire.
  • Connaître les bases moléculaires, cellulaires et tissulaires des mécanismes physiopathologiques des principales maladies du cœur et des vaisseaux et les bases des diverses thérapies susceptibles de les corriger ou de les prévenir.

Basée sur une expérience de plusieurs dizaines d’années, BioCœur est la seule spécialité en France à fournir à l’étudiant une approche multidisciplinaire régulièrement actualisée totalement consacrée au cœur et à la circulation : génétique-génomique, protéomique, biologie et physiologie cellulaire, physiopathologie cellulaire et d’organe, explorations fonctionnelles, imageries morphologiques et fonctionnelles, pharmacologie, biothérapies et bioingénierie…
Biologie cellulaire, génétique, physiologie intégrée et pharmacologie forment ainsi un tout pour une approche globale qui seule permet de participer au progrès scientifique que, notamment en matière de diagnostic et de thérapeutique.

BioCœur est la seule spécialité à couvrir la totalité du spectre des connaissances « de la paillasse au lit du malade », des connaissances les plus fondamentales à la recherche clinique en passant par la recherche translationnelle, les biotechnologies et les biothérapies. L’équipe pédagogique et les intervenants rassemblent parmi les meilleurs spécialistes de ces différents domaines en France et sont des responsables des équipes d’accueil des étudiants en stage de master et secondairement en thèse de doctorat.

Compétences visées

Etre capable de générer des connaissances de façon autonome. BioCœur apporte à l’étudiant des connaissances théoriques, développe ses aptitudes et l’aide à acquérir la maturité personnelle et scientifique nécessaire au développement de son projet professionnel.

Poursuite d’études, insertion professionnelle,

Pour les étudiants ayant suivi un parcours scientifique, l’obtention d’un Master (bac +5) donne accès à de nombreux métiers

  • dans le public (Universités, Inserm, C.N.R.S, Inra…) et
  • le privé (grandes industries du médicament, des produits de laboratoire, entreprises de biothérapies, de biotechnologies…) à un niveau d’assistant ingénieur ou d’ingénieur d’étude.

En outre, tout stage de Master d’une durée supérieure à 2 mois fait l’objet d’une convention établissant notamment des gratifications d’un montant un peu supérieure à 500 € par mois. Pour les étudiants qui souhaitent poursuivre en thèse, l’obtention d’un Doctorat d’université (bac +8) ouvre la perspective d’un nombre de carrières beaucoup plus vaste, en France ou à l’étranger, avec des niveaux de responsabilité et de rémunération rarement atteints quand les études sont interrompues au niveau du Master. Toutes les écoles doctorales sont maintenant dotées par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche d’allocations doctorales qui permettre à chaque étudiant motivé de poursuivre en 3e cycle. Pour les étudiants en médecine ou en pharmacie, la réalisation d’un Doctorat d’université permet d’effectuer un travail de recherche biomédicale au même niveau de qualité que les étudiants scientifiques et d’appréhender une carrière hospitalo-universitaire ou industrielle avec un bagage très accru.

Organisation des enseignements

L’étudiant réalise un parcours rythmé par des « acquisitions » : les UE, des « livrables » (contrôle des connaissances, mémoire de stage) et 4 « jalons » :

  1. Présentation écrite du projet soumise avec le dossier de candidature.
  2. Présentation détaillée du projet en Anglais et validation de l’intégration dans l’équipe d’accueil.
  3. Discussion critique de la méthodologie et de la progression du projet à l’occasion de l’UE de méthodologique obligatoire (fin février).
  4. Présentation du mémoire de stage.

Les étudiants effectuent un stage de 6 mois à temps plein entre le S3 et le S4. Les étudiants qui ne peuvent pas commencer avant le 1er novembre (cas des internes) reportent ce stage sur l’été (fin de S4). Il rédige un mémoire de stage qu’il soutient oralement. L’ensemble est valide 27 crédits.

La présentation du projet de recherche en janvier est notée et validée 9 crédits. Elle est effectuée en Anglais, qui est noté et qui valide 3 crédits.

Conditions d’admission

Sont habilités à candidater tous les étudiants titulaires d’un Master 1 délivré par une université d’un état membre de l’espace de Bologne ou un diplôme étranger équivalent. Les étudiants ne remplissant pas cette condition sont invités à contacter le responsable du Parcours. En outre, l’étudiant doit rechercher une équipe d’accueil pour définir un projet de recherche. Une liste de laboratoires d’accueil est disponible auprès du responsable du parcours Biocœur.

Admission : Les dossiers de candidature et les projets de recherche sont examinés par le jury d’admission. L’étudiant est déclaré admis ou non admis avant la fin du mois de juin. La recevabilité des candidatures est en outre examinée par la responsable administrative.

ATTENTION : Il est impératif avant tout dépôt de candidature e-candidat de contacter en amont le responsable pédagogique du parcours : Pr Bijan Ghaleh – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Période de candidature

Du 29 avril au 19 juin inclus

Contact

Responsable de la formation : Pr Bijan GHALEH
Secrétariat Master 2 : Mme Claire LAFAY, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


campus condorcetblank uspcblank Logo UP13 noirSblank