A+ A A-

Master Informatique Biomédicale (Cohabilitation avec Paris 5 pour le M1 et le M2) Master IBM

Cette offre de formation pluridisciplinaire veut répondre aux  besoins nationaux et internationaux de formation à l’informatique dans le domaine Santé, la e-sante, le big data en santé. Sur le plan de la recherche, les organisations internationales et nationales cherchent à stimuler l’activité en amont dans ce secteur. Ainsi par exemple, l’ANR lance chaque année des appels d’offres qui concernent largement l’informatique biomédicale et la e-Santé. La commission européenne émet des appels d’offres dans le domaine « ICT for Health » avec des budgets très importants.

Le marché industriel résultant du développement de ces technologies en santé est très porteur. Le budget consacré aux technologies de l’information dans le domaine de la santé pourrait doubler dans les 10 ans pour rattraper celui d’autres secteurs très dépendants du traitement de l’information comme les assurances ou la banque. Les éditeurs de logiciels de gestion de cabinets médicaux et de bases de connaissances (médicaments, guides de bonnes pratiques, …) cherchent à faire évoluer leurs produits et sont de plus en plus impliqués dans des recherches collaboratives avec des structures académiques. Le secteur de la e-sante et de l’intelligence artificielle en santé est un secteur en pleine croissance.

Les hôpitaux français cherchent à améliorer leur système d’information avec un budget informatique qui va en croissant. Les systèmes d’information hospitaliers se généralisent dans tous les pays en même temps qu’une offre industrielle internationale se constitue. Avec la mise en place de la tarification à l’activité, de nombreux médecins sont intégrés dans les départements d’information médicale de chacun de ces hôpitaux et doivent être formés à ce domaine. La données de santé et son exploitation sont devenues des enjeux majeurs des politiques économiques et de santé.

L’enseignement proposé fait suite au  DEA d’Informatique Médicale créé en 1991. Il a par la suite été transformé en master en informatique biomédicale (M2IBM) de recherche puis indifférencié. Notre expérience a confirmé la facilité d’insertion professionnelle de nos diplômés dans le monde hospitalo-universitaire, hospitalier ou industriel (supérieure à 90%).

Le regroupement d’enseignants-chercheurs du domaine de l’informatique biomédicale des universités Paris 5 et Paris 13, complété par des enseignants-chercheurs d’autres régions (Dijon, Grenoble, Lille, Rennes, Rouen) a permis de construire une offre de formation unique en France, organisée sur une base nationale.

Le programme d’enseignement fournit les éléments nécessaires pour maîtriser les concepts et les outils de l'informatique utilisables dans les différents domaines de la santé.

Objectifs 

Les objectifs sont de former le public à une activité en expansion, de nature pluridisciplinaire qui nécessite :

  • l’apprentissage des concepts fondamentaux des différents domaines concernés par l’informatique médicale et la maîtrise d’un langage commun ;
  • la maîtrise des méthodes de modélisation de systèmes complexes caractéristiques des domaines du vivant et de la santé ;
  • la maîtrise de la conception et de l’évaluation de nouveaux outils informatiques adaptés aux professions de santé ;
  • la maîtrise des méthodes de gestion et d’analyse des volumes considérables de données et connaissances traitées en sciences de la vie et de la Santé.

Dans ce contexte, l’objectif de cette spécialité est de donner aux étudiants des compétences en  informatique appliquée au domaine de la santé leur permettant d’améliorer et de valoriser la pratique médicale.
Ce parcours doit leur permettre de développer leurs compétences en recherche documentaire (accès à la littérature médicale scientifique et au web médical de qualité) et en gestion de données de santé (constitution et utilisation des systèmes d’information de santé de soin (dossier patient informatisé, hospitalier ou de ville, dossier médical partagé, etc) et de recherche. Les règles de sécurité et de confidentialité des traitements informatiques sont rappelées. Les principes d’exploitation des données de santé informatisées sont traités (évaluation médico-économique, entrepôts de données, approches machine learning). Des principes de travail collaboratif sont également abordés.

Compétences visées

  • Capacité à identifier les enjeux d’une solution informatique dans un domaine précisé de la santé
  • Capacité à analyser le processus de mise en œuvre d’une solution informatique en santé
  • Capacité à intégrer les contraintes de l’informatique de santé (normalisation, terminologie, intéropérabilité, confidentialité, ergonomie, évaluation...)
  • Capacité à positionner une solution informatique en santé par rapport à l’offre industrielle ou par rapport aux travaux scientifiques
  • Maîtrise des technologies informatiques et capacité à justifier des choix d’utilisation
  • Capacité à développer, critiquer une méthode de travail, de conduite de projet
  • Capacité à expliquer, développer en partie une solution informatique en santé
  • Capacité à conduire l’évaluation d’une solution informatique en santé
  • Capacité à développer une argumentation critique
  • Capacité à mettre en oeuvre des traitements de machine learning sur des données de santé
  • Capacité à mettre en oeuvre les principes permettant la protection et la sécurité des données de santé

Poursuites d’Etudes / Insertion Pro (métiers visés)

Poursuite d’étude

- Parcours recherche : Doctorat
- Parcours recherche/professionnel : concours passerelle études de santé

Insertion professionnelle

Les diplômés du Master Informatique Biomédicale sont présents dans les départements d’information médicale des hôpitaux, l’industrie de l’information de santé, l’industrie pharmaceutique, les laboratoires de recherche (EPST, Universités et privés) en informatique biomédicale. Ils occupent des postes de chefs de projets, cadres et cadres supérieurs

  • Laboratoires de recherche en informatique médicale
  • Laboratoires de recherche en bioinformatique
  • Départements informatiques des centres hospitaliers
  • Composantes informatique des agences du monde de la santé
  • Départements d’information médicale
  • Éditeurs de logiciels et de bases de données en santé
  • Industrie pharmaceutique
  • Sociétés de service en informatique médicale
  • Sociétés émergentes en bioinformatique

Organisation de la formation

La formation se déroule sur 2 années. La première année comporte un tronc commun commun à 6 parcours de santé publique et des UE spécifiques au parcours Informatique Biomédicale. Le volume horaire du M1 avoisine les 550 heures répartis entre le 1er et le 2ème semestre. Les étudiants valident 30 ECTS par semestre. En M2 les étudiants suivent les UE de la spécialité Informatique Biomédicale (30 ECTS) avant d’effectuer un stage recherche ou professionnel de 5 à 6 mois (30 ECTS). Le volume horaire oscille entre 180 et 200 heures. L’enseignement en M2 est réparti sur des enseignements théoriques et la réalisation de projets pour chaque UE (investissement en travail personnel important).

La formation étant cohabilitée avec Paris 5 (UFR de médecine), ces enseignements sont entièrement mutualisés et se déroulent soient à Paris 5 (UFR de médecine Paris Descartes, Paris), ou Paris 13 (UFR SMBH, Bobigny).

Conditions d’admission

Pour le Master 1 : sont  admissibles en M1 après examen de leur candidature.

- Les étudiants ayant validé une licence en Sciences du Vivant
- Les étudiants issus des filières de santé (médecine, pharmacie, odontologie, médecine vétérinaire) ayant validé leur 2ème année,
- Les étudiants issus des filières de santé (médecine, pharmacie, odontologie, médecine vétérinaire) ayant validé leur 2ème cycle se voient attribuer 30 ECTS par validation des acquis (entrée en S2 parcours informatique biomédical du M1)

Pour le M2 : sont admissibles en M2 après examen de leur candidature.

- Titulaires du M1 Informatique Biomédicale
- Médecins, odontologistes, pharmaciens, vétérinaires, biologistes, titulaire d’un M1 en informatique biomédicale ou santé publique ou d’un diplôme équivalent.
- Etudiants titulaires d’un M1 en informatique ou sortant d’une école d’ingénieurs.
- Etudiants titulaires d’un M1 de biologie avec formation complémentaire en informatique

La sélection est réalisée par le comité pédagogique, avec une entrevue pour certains étudiants. Un formulaire d’inscription détaillé permet d’apprécier le cursus des étudiants, leur motivation, leur projet professionnel pour suivre la spécialisation en informatique biomédicale et la disponibilité requise (temps plein ou mi-temps pour le M1, temps plein pour le M2).

Période de candidature

Pour le Master 1 (M1 IBM) :
dates de campagne :
Du 19/04 au 07/06/2019 via Ciell 2

Pour le Master 2 (M2 IBM) :
dates de campagne :
Du 19/04 au 07/06/2019 via e-candidat https://appt.parisdescartes.fr/eCandidat3/#!accueilView

Dates de rentrée du master Informatique Biomédicale

M1 IBM : réunion de Rentrée et 1er cours jeudi 12 septembre 2019 à 8h30 -  salle M41
M2 IBM : réunion de rentrée à Paris 5:  lundi 21 octobre 2019 
                 semaine de remise à niveau du 14 au 18 octobre 2019

Programme des enseignements

Télécharger la fiche complète

CONTACT

Responsables de la formation : DESPRES Sylvie (M1), DUCLOS Catherine (M2)

Secrétariat du Master Informatique Biomédicale, Bureau M 90
74 rue Marcel Cachin
93017 Bobigny Cedex
Tél. : 01 48 38 77 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


campus condorcetblank uspcblank Logo UP13 noirSblank